En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

La sonnerie de la semaine

03 au 06 avril

Par STEPHANIE AUBIN, publié le mardi 3 avril 2018 10:45 - Mis à jour le mardi 3 avril 2018 10:45

Hymne aux sapeurs-pompiers. Montauban. 1993 (Clic sur la date pour de plus amples informations) Sonnerie proposée par Titouan Skruch TS4

En 1993, deux amis montalbanais ont l’idée de faire composer un hymne pour rendre hommage aux sapeurs-pompiers. Aujourd’hui il est interprété lors des cérémonies officielles.

Au hasard d’une cérémonie officielle, vous avez sans doute déjà entendu l’hymne des sapeurs-pompiers. Mais saviez-vous que ce sont des gens de chez nous qui sont à l’origine de cet hymne et que ce sont trois compositeurs de la région qui l’ont écrit et mis en musique ?

En effet, ce sont deux Montalbanais, Jacques Aubrun, organisateur de spectacles et Jean-Paul Vergonzanne publicitaire, tous deux très connus sur la place montalbanaise, qui en ont eu l’idée.

«On trouvait anormal que les sapeurs-pompiers, qui risquent chaque jour leur vie pour les autres n’aient pas un hymne qui les honore. Et c’est là qu’on a eu l’idée de demander à trois compositeurs Gilles Lacoste de Montauban, Norbert Wilhelm de Toulouse et Raoul Cladt d’Aspet (décédé depuis) de composer ce chant pour mettre à l’honneur le courage et le don de soi des sapeurs-pompiers» explique Jacques Aubrun.

Les trois musiciens se mettent au travail et composent «Toujours présents par tous les temps» qui est enregistré par le fameux Sentimental Trumpet, ses cuivres et ses chœurs, un groupe disparu depuis.

«Le chant correspondait parfaitement à ce que nous voulions et nous l’avons présenté au Colonel Molle, qui était alors directeur départemental des services de secours et d’incendie. D’emblée il a été très enthousiaste et a organisé plusieurs séances d’écoute avec les pompiers professionnels, des volontaires et des familles de pompiers» ajoute-t-il avec fierté.

Présenté à la direction de la fédération nationale à Paris, le chant est adopté à l’unanimité le 2 septembre 1993 et officialisé à la demande du Colonel Janvier, président de la fédération, lors du 100e congrès des sapeurs-pompiers à Nancy, pour saluer l’arrivée de Charles Pasqua, alors Ministre de l’Intérieur.

Depuis, cet hymne plein d’allant, né à Montauban est interprété par de nombreuses fanfares, au cours des cérémonies officielles. Voici les premières paroles de la chanson : «Toujours présents par tous les temps, les sapeurs-pompiers noblement sauvent ou périssent, valeureux. Glorifions les soldats du feu.Leur devise : sauver ou périr, leur idéal est secourir. Ils ont un devoir prestigieux. Sauver les vies c’est merveilleux…»

Les cinq acteurs de cet hymne, méritaient eux aussi un hommage mérité. Ils sont très fiers car il est aujourd’hui sur toutes les lèvres et dans tous les cœurs des sapeurs-pompiers.

Les initiateurs de l’hymne des sapeurs-pompiers méritaient bien un hommage pour y avoir pensé. Un grand coup de chapeau pour cette démarche exemplaire, unique en son genre.

Article la Dépéche: L'hymne des pompiers a l'accent d'ici cela fait 20 ans cette année que les sapeurs de France l'entonnent...

 

https://www.ladepeche.fr/article/2013/09/04/1701065-l-hymne-des-pompiers-a-l-accent-d-ici.html

 

Titouan Skruch TS4